Frédéric Pidancet-Bouquet, artiste peintre, vit et travaille en Normandie.

Nourri d’expériences multidisciplinaires, tant artistiques que techniques (arts plastiques, musique, décor de théâtre, cinéma, spectacles), Frédéric Pidancet-Bouquet exprime ses connaissances et ses influences au travers de ses œuvres. Les   » Têtes »Dans la série « Têtes », le visage est un réceptacle de l’univers, une apparition, une épiphanie, un instantané fugitif de l’expression mystérieuse de celui-ci.C’est aussi la mise en lumière d’une facette de soi par un portrait, la transposition de l’énergie qui nous traverse, un mélange de corps sensibles. Le regard est un questionnement, une introspection, une auto-analyse sensorielle, une vision intérieure tournée vers l’extérieur au travers d’un visage hypnotique. La « Tête » est une passerelle entre la pseudo réalité et notre nature profonde dans laquelle nous sommes invités à nous projeter.

Sabine Muller travaille la céramique et vit en Bretagne.

Adolescente passionnée de Van Gogh et de Japonisme, c’est par ces influences qu’elle sera naturellement introduite à l’univers des grands maîtres de l’estampe et plus particulièrement à celui de Kuniyoshi. La série “les Kiminous” – exposée à la Galerie de Sacha – naît de ses inspirations et de sa quête de la maîtrise du grès et des émaux. Deux techniques japonaises anciennes d’émaux se superposent : la glaçure Shino et l’engobe Gosu. Le Shino est le plus imprévisible des émaux tant il est difficile d’en maîtriser le résultat. Les œuvres de Sabine Muller tirent leur double unicité du processus de création ainsi que des aléas inhérents à la spécificité des techniques employées.

Anne Lenglet travaille la céramique et vit en Normandie.

Elle utilise la technique du Nériage pour créer des métissages. C’est un mélange d’argile de différentes couleurs pour créer des objets décoratifs stylisés et géométriques. La forme de l’objet et son décor naissent en même temps. Ce décor fait de terres colorées, faïences ou grès, évoque la nature, sa principale source d’inspiration  : nervures, feuillages, fleurs, pelages et tissages.

Isabelle Reyter est artiste, arts plastiques et sculpture, vit et travaille en Normandie.

Par sa formation dans différents ateliers d’artiste à Paris et sa sensibilité pour les arts, elle a développé son propre univers artistique en référence à la littérature Française et Anglaise, à ses voyages, mais également des échanges avec des artistes pluridisciplinaires qui l’ont nourris. Son affinité depuis très jeune pour l’Asie et l’extrême orient est présent dans ses œuvres, et travaille le modelage en argile .